Passer directement au contenu

Environnement

Environnement

Responsabilité environnementale et sociale

Protection de l’environnement

Dans le cadre de sa politique de développement durable, l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec s’est engagé dans un processus d’amélioration continue de sa performance environnementale en intégrant les principes de développement durable dans sa planification et dans ses activités quotidiennes.

La mise en œuvre et le maintien de son système de gestion environnementale (SGE) se manifestent par diverses actions :

  • conformité
  • suivi environnemental
  • atténuation des impacts de ses activités
  • mesures de compensation

Également, une veille technologique est effectuée périodiquement afin que soient identifiées les technologies de pointe permettant de réduire la consommation des ressources tout en maximisant l’efficience des activités de l’aéroport.

Mesures d’atténuation des impacts environnementaux

Les impacts environnementaux sont atténués par un suivi rigoureux :

  • des eaux de surface et souterraines
  • de l’intégrité des sols
  • du recyclage
  • de la qualité de l’air
  • de l’utilisation de l’énergie
  • du climat sonore

Impacts sonores : une collaboration soutenue avec les citoyens
Plusieurs actions sont entreprises afin de collaborer avec les citoyens au sujet de l’impact sonore des activités aéroportuaires.

Les citoyens peuvent exprimer leurs préoccupations par l’un ou l’autre des moyens suivants :

  • site Internet de l’aéroport
  • médias sociaux
  • téléphone
  • courriel
  • en personne

Chaque demande ou commentaire fait l’objet d’un accusé de réception, d’une analyse et d’un retour d’information au citoyen. De plus, un comité consultatif sur le climat sonore a été créé en 2005 afin que les préoccupations des citoyens soient prises en considération avec célérité et rigueur.

Politique environnementale

Dans l’esprit de sa Politique de développement durable, l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec s’engage à :

  • réduire à la source sa production ou sa consommation d’énergie, de matières résiduelles (MR), de matières dangereuses (MD) et de matières dangereuses résiduelles (MDR) ainsi qu’à faire la promotion du réemploi, du recyclage et de la valorisation (3RV) auprès de ses employés, locataires, fournisseurs de services et clients
  • gérer adéquatement ses réservoirs de stockage de produits pétroliers et surveiller ceux de ses locataires pour empêcher les fuites et les déversements accidentels
  • accroître son efficacité énergétique par des actions concrètes afin de réduire ses émissions polluantes
  • réduire, par une gestion efficiente et optimale, l’utilisation de produits pouvant altérer les sols, les eaux souterraines et les eaux de surface (glycol, produits de déglaçage et pesticides)
  • réduire l’utilisation et les fuites de substances nuisant à la couche d’ozone (halocarbures)
  • gérer efficacement sa consommation d’eau et assurer, par des contrôles périodiques, la santé des personnes en fournissant une eau potable de qualité
  • être à l’écoute de ses employés, de ses locataires, de ses fournisseurs de services et de la population afin d’apporter les améliorations nécessaires pour réduire les impacts de ses activités sur les milieux physique et humain
  • adopter les lignes directrices du Global Reporting Initiative (GRI) pour la rédaction d’un rapport annuel de développement durable, la mise en œuvre d’indicateurs de performance et l’établissement d’objectifs de développement durable afin de prendre en considération les commentaires de toutes les parties prenantes dans le processus de décision.

Comité consultatif sur le climat sonore

Afin de gérer et d’atténuer les nuisances sonores, Aéroport de Québec inc. a mis en place un comité consultatif sur le climat sonore. Son objectif principal : surveiller les impacts sonores qu’entraînent ses activités.

Le comité se réunit deux fois par année et se compose des représentants suivants :

  • un représentant du ministère des Transports du Québec
  • un représentant de Transports Canada
  • deux représentants de NAV Canada
  • trois représentants de la Ville de L’Ancienne-Lorette
  • un représentant de la Ville de Québec
  • un représentant de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures
  • deux représentants de Aéroport de Québec inc.

Les membres du comité évaluent les divers aspects concernant les plaintes reçues de la part des citoyens afin que des mesures d'atténuation du bruit efficaces et sécuritaires pour tous les intervenants soient mises en œuvre.

Système de gestion environnementale

Aéroport de Québec inc. possède un système de gestion environnementale (SGE) basé sur la norme internationale ISO 14001. Ce SGE a pour objectif d’assurer :

  • le respect des lois et des règlements
  • la protection de l’environnement
  • l’amélioration continue des pratiques responsables et de l’innovation

Lors de la mise en œuvre du SGE, Aéroport de Québec inc. a rigoureusement analysé ses activités afin de cibler les aspects environnementaux les plus significatifs. Cette analyse a donné lieu à :

  • la mise en place de plus d’une vingtaine de mesures, notamment des procédures opérationnelles et des instructions de travail
  • une formation sur les enjeux du développement durable offerte à tous les employés
  • un programme de surveillance des différents aspects environnementaux significatifs (eaux de surface, souterraine et potable, sols, air, énergie, matières résiduelles, matières dangereuses résiduelles, etc.)

Par ailleurs, une veille réglementaire est assurée sur une base continue, permettant à Aéroport de Québec inc. de demeurer au fait des nouvelles exigences en matière de protection de l’environnement. Des audits de système et des vérifications de conformité environnementale sont également réalisés à intervalles réguliers.

Réalisations concrètes de Aéroport de Québec inc. sur le plan environnemental

  • programmes de recyclage des matières résiduelles dangereuses et non dangereuses
  • programme d’entretien et d’inspection des réservoirs pétroliers et des intercepteurs d’hydrocarbures du territoire aéroportuaire
  • mesure de compensation environnementale (don de 1000 arbres à un organisme sans but lucratif pour une distribution aux citoyens)
  • adhésion aux lignes directrices du Global Reporting Initiative (GRI) pour la publication de son rapport annuel de développement durable
  • programme pour éviter la marche au ralenti des véhicules
  • gestion des neiges usées (présence de deux dépôts à neige sur le site)
  • gestion efficace des produits de déglaçage;
  • gestion des halocarbures
  • entretien des fossés et des ponceaux de manière respectueuse de l’environnement
  • comité consultatif sur le climat sonore
  • procédure en place pour une gestion efficace des déversements accidentels
  • évaluations environnementales pour les nouveaux projets et efforts visant la consommation d’eau et d’énergie pour les nouvelles constructions
  • programme de gestion de la faune

Programmes de surveillance

Afin d’effectuer un suivi rigoureux de la qualité des eaux pluviales, sanitaires et souterraines, nous effectuons 150 analyses annuellement sur des échantillons d’eaux pluviales prélevés à nos deux exutoires. Au total, plus de 20 piézomètres sont aménagés sur le site.

Politique de développement durable

Aéroport de Québec inc. (AQi), responsable de la gestion et de l’exploitation de l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec, s’engage à préserver l’intégrité de l’environnement physique et humain ainsi que la pérennité de l’entreprise en adoptant des pratiques responsables et une attitude transparente en accord avec les principes du développement durable, qui incluent la responsabilité sociale, la protection de l’environnement et la gestion efficiente des actifs de l’organisation.
Pour y arriver, AQi s’engage à :

  • adhérer aux principes reliés à la responsabilité sociale des entreprises en adoptant une attitude transparente tout en étant à l’écoute de toutes ses parties prenantes
  • respecter la conformité environnementale et à mettre en place des processus et des pratiques responsables visant l’amélioration continue de sa performance environnementale
  • réduire la pollution, les émissions atmosphériques, les déchets et les rejets pouvant affecter les écosystèmes
  • réduire au minimum sa consommation de matières premières, d’énergie, d’eau et de fournitures
  • sensibiliser et à former ses employés sur les pratiques de développement durable et de protection de l’environnement
  • suggérer à ses fournisseurs de services, à ses partenaires d’affaires et à ses locataires qu’ils adoptent les mêmes pratiques respectueuses de l’environnement
  • mesurer constamment l’évolution de sa performance en matière de développement durable et de protection de l’environnement afin d'élaborer des plans d’action qui visent à améliorer sa performance et à corriger toute non-conformité ou performance en-deçà des objectifs établis

Cette politique s’inscrit dans la volonté de l’entreprise et de ses dirigeants de préserver les milieux physique, humain et organisationnel dans lesquels s’exercent ses activités, et ce, en accord avec les principes de développement durable, de protection des écosystèmes et d’amélioration continue de sa performance. De plus, AQi souscrit aux principes de reporting de développement durable des lignes directrices du Global Reporting Initiative (GRI).