Passer directement au contenu

Une 15e année de croissance basée sur la confiance

01 mar

Québec, le 2 mars 2017– Le président du conseil d’administration de Aéroport de Québec inc. (AQi), monsieur André Fortin, et le président et chef de la direction de AQi, monsieur Gaëtan Gagné, ont présenté aujourd’hui leur rapport annuel 2016, dans le cadre de l’Assemblée publique annuelle de la société.

L’année 2016 s’est terminée sous le signe de la croissance pour une quinzième année consécutive mais elle fut aussi marquée par une confiance inégalée de la part de nos passagers et de la population en général à l’égard de notre entreprise et de nos projets.

Nous avons aussi souligné cette année les 75 ans de l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec (YQB) avec nos partenaires et la communauté de la grande région de Québec. L’histoire de succès qu’est celle de YQB est attribuable à tous les acteurs du milieu socio-économique de notre région, à la mobilisation de la classe politique, au soutien de nos partenaires, au dévouement et à la passion de nos employés, et surtout, à nos passagers qui sont notre raison d’être et qui sont au cœur de nos activités.

Des passagers au rendez-vous  

L’Aéroport international Jean-Lesage de Québec a enregistré une hausse de 2,7 % du nombre de passagers ayant transité par l’aérogare principale en 2016. Ainsi, YQB a accueilli un nombre total de 1 615 750 passagers en 2016. Une hausse s’illustrant, entre autres, par une croissance de 8,1 % du trafic aérien intérieur. Les routes offertes entre YQB et les plaques tournantes de certains transporteurs basés à Montréal et à Toronto ont connu un vif succès.

« L’année 2016 a été marquée aussi par de nombreux défis opérationnels. Le plus important fut certainement la réfection de l’intersection de nos deux pistes d’atterrissage qui a duré 12 jours au printemps dernier. Malgré la capacité limitée que nous offrait une piste principale plus courte, nous avons connu une croissance du nombre de passagers transitant par nos installations », a expliqué M. Gaëtan Gagné.

« De plus, il n’y a eu aucun impact sur nos opérations et pour nos passagers grâce aux efforts de nos employés, mais aussi de nos partenaires que je remercie ». La deuxième phase des travaux de réfection de la piste principale est prévue du 23 mai au 9 août 2017.

Une année financière positive

Aéroport de Québec inc. a affiché un résultat global de 8,8 millions de dollars au cours de l’année 2016. Les produits se sont chiffrés à 58,9 millions de dollars alors que les frais d’exploitation ont atteint 50,1 millions de dollars. En ce qui concerne le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA), il a été de 24,5 M$ en 2016. Tous les bénéfices de AQi sont entièrement réinvestis dans l’entreprise afin de toujours donner plus de services aux passagers. 

Centre de prédédouanement américain à YQB

L’année 2016 passera à l’histoire de l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec comme étant celle où le défi d’obtenir un centre de prédédouanement américain à YQB s’est concrétisé. Le 10 mars 2016, lors d’une visite à Washington, le premier ministre du Canada, l'honorable Justin Trudeau, et le président des États-Unis, monsieur Barack Obama, ont annoncé leur accord de principe quant à la mise en place de telles infrastructures à Québec.

Ce projet, qui va véritablement changer le visage du transport aérien à Québec et permettre à YQB de consolider son rôle de levier économique majeur, génère une immense fierté dans la région de Québec.

La mise en place d’un centre de prédédouanement américain à YQB engendrera également des retombées économiques majeures. Au-delà de tous ces aspects, ce sont surtout les passagers qui bénéficieront le plus des avantages concrets de ces nouvelles infrastructures puisqu’ils verront notamment une réduction importante de leur temps de correspondance en sol américain en plus de favoriser une augmentation des liaisons aériennes directes vers les États-Unis. 

« Souhaitée par 95 % de la population de Québec et soutenue par les acteurs socio-économiques de la région, l’obtention d’un centre de prédédouanement américain à l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec est aujourd’hui en voie de devenir réalité », a mentionné M. Gagné. « Toutes les parties prenantes étaient animées par la même certitude : l’implantation d’un tel centre est indispensable pour l’avenir et le développement économique et touristique de la grande région de Québec, de l’Est et du Nord du Québec. »

En effet, plus de 40 entreprises majeures de la grande région de Québec ont appuyé l’obtention d’un centre de prédédouanement américain à YQB. Au gouvernement fédéral, le premier ministre du Canada, l’honorable Justin Trudeau, supporté par le ministre des Transports, M. Marc Garneau et le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, M. Ralph Goodale, mettent leur énergie à faire du centre de prédédouanement à l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec un véritable succès. 

Au gouvernement provincial, le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard s’est impliqué en soutenant depuis le début la venue d’un centre de prédédouanement américain à Québec, alors que le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. François Blais reconnait l’importance pour YQB d’être traité sur le même pied d’égalité que les autres aéroports au pays, et ce, au grand bénéfice des gens de la région de Québec.

YQB 2018, un projet majeur pour faire face à la croissance  

Débuté au printemps 2015, le projet YQB 2018 rassemble plusieurs projets de construction et la mise en place de technologies aéroportuaires de pointe. Un montant de 277 millions de dollars est investi pour agrandir l’aérogare, mais surtout pour soutenir la croissance que connaîtra l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec dans les années à venir.

« YQB 2018, c’est bien plus qu’un projet de construction. C’est la réalisation d’une vision dont s’est doté Aéroport de Québec inc. pour faire face à la croissance prévue au cours des prochaines années. Pour pouvoir accueillir au moins deux millions de passagers en 2020, il fallait faire des investissements majeurs à l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec, celui-ci opérant déjà au maximum de sa capacité », a expliqué M. André Fortin. « La planification a d’ailleurs été pensée à très long terme, s’étendant sur plusieurs années », a-t-il conclu.

Une confiance indéfectible de la population

Nous sommes aussi extrêmement heureux de constater, une fois de plus cette année, que la population de la région de Québec comprend le rôle social et économique crucial que joue YQB dans le développement de notre région. Un sondage SOM réalisé en janvier dernier démontre en effet et ce, pour une cinquième année consécutive, que plus de 90 % de la population a une opinion favorable de YQB, estime que YQB contribue à notre essor économique et se montre en faveur de nos projets de développement en cours. Des résultats qui démontrent que notre stratégie de mettre le passager avant tout ® et au sommet de nos priorités fut une bonne décision.

À propos de Aéroport de Québec inc. (AQi)

AQi est l’organisme sans but lucratif responsable, depuis le 1er novembre 2000, de la gestion, de l’exploitation, de l’entretien et du développement de YQB. Plus d’une dizaine de transporteurs y offrent de multiples liaisons aériennes à destination de l’Amérique du Nord, des Caraïbes, du Mexique et de l’Europe, dont des services quotidiens vers les principales plaques tournantes du Nord-Est de l’Amérique.

 

LE PASSAGER AVANT TOUT ®

Twitter : QuebecYQB

Facebook : facebook.com/aeroportdequebec

https://www.aeroportdequebec.com/a-propos/entreprise/publications-corporatives

Source :

Mathieu Claise

Directeur des communications et des relations publiques

Aéroport de Québec inc.

Tél. : 418 640-2700 poste 2625